FAQ : Questions fréquentes

Foire aux Questions

Nous avons regroupés toutes les questions que nos clients nous posent fréquemment sur le rachat de crédit et le financement de leur projet.

Si nous n’avons pas répondu à votre question, nous sommes disponibles par email ou par téléphone. Pour nous contacter, c’est par ici !

Délai et durée

Au bout de combien de temps ma demande par Internet est prise en compte ?

Votre demande est prise en compte dans les 2 jours qui suivent la saisie et l’envoi de votre simulation en ligne (à remplir ici). Dans tous les cas, nous mettons tout en oeuvre pour étudier votre dossier et vous contacter dans les 48h (hors dimanche et jours fériés).

Quel est le délai avant le déblocage des fonds ?

Le déblocage des fonds est la dernière étape de l’opération.

Selon le type de rachat de crédit, les règles ne sont pas les mêmes.

  • Pour un regroupement de crédit à la consommation, le déblocage des fonds est réalisé par le créancier et prend effet dès que l’organisme de crédit reçoit l’offre de prêt signée (à savoir que le déblocage des fonds ne se fait qu’après le délai de réflexion et de rétraction).
  • Pour un regroupement de crédit immobilier, le déblocage des fonds se fait auprès d’un notaire. En effet, l’établissement prêteur met les fonds à disposition du notaire après la signature définitive de l’offre. C’est donc au notaire que revient la responsabilité de rembourser par anticipation les montants restants dus des crédits « immobiliers » en cours. C’est également le notaire qui verse à l’emprunteur un éventuel besoin de financement. Le délai du déblocage des fonds, avec intervention du notaire, varie entre 48 et 72 heures.

Rétractation

Combien de temps ai-je pour changer d'avis ?

En fonction du type de rachat de crédit, il existe 2 règles :

  • Pour un rachat de crédits immobilier (soit plus de 60 % de crédit immobilier dans la reprise des crédits), l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 11 jours après réception de l’offre envoyée par le courtier
  • Pour un rachat de crédits à la consommation (moins de 60 % de crédit immobilier), il s’agit d’un délai de rétractation de 14 jours.

À savoir : Une offre de regroupement est valable 30 jours. Profitez de ce délai pour prendre le temps de la reflexion.

Quels sont les frais si je change d'avis ou si ma demande est refusée ?

Vous n’aurez aucune somme à payer si vous décider d’abandonner l’opération ou si votre demande de rachat de crédit est refusée par un organisme prêteur (hormis les frais postaux).

Coûts et frais du rachat de crédit

Combien coûte un courtier dans les DOM ?

Chaque Intermédiaire en Opération de Banque (IOB) applique ses propres frais de courtage (ou frais de mandat).

Ils varient entre 3 à 6 % du besoin de l’emprunteur et peuvent monter jusqu’à 8 % et être inférieurs à 3% (dans des cas extrêmement rares).

Par quoi sont déterminés ces frais ?

Le prix de l’intermédiation est calculé par rapport au montant et à la nature des crédits repris ainsi qu’à la trésorerie financée.

Ces frais correspondent au travail du courtier, c’est à dire à sa rémunération pour l’accompagnement du client, le montage du dossier, l’analyse, la présentation et la défense du dossier auprès des partenaires bancaires.

Où peut-on trouver le montant exact du prix d’un courtier ?

Vous retrouvez ces frais dans la simulation qui vous est envoyé puis dans le détail de la mensualité estimée au départ (après l’étude du dossier, gratuite chez Finandom).

Plus tard, le montant de ces frais de recherche de capitaux et le pourcentage sont re-précisés dans l’annexe de la convention d’intermédiation ou du mandat de courtage, au plus tard lors de la présentation de l’offre de prêt.

Enfin, les frais définitifs sont inclus dans le montant du financement et sont systématiquement repris dans l’offre de prêt. Ils sont également systématiquement repris dans le coût total du crédit permettant ainsi de comparer facilement différentes offres entre elles. De plus, ils sont inclus dans le calcul du Taux Annuel effectif Global (TAEG).

À savoir : Le paiement des frais de courtage ne vous sera jamais demandé avant la signature de l’acte avec le notaire ou le déblocage du prêt (même en partie). En effet, l’Article L322-2 du Code de la consommation stipule : « Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent ».

Qu'est-ce qu'une pénalité de remboursement anticipé ?

Aucun organisme financier ne peut s’opposer à un remboursement anticipé, quelle qu’en soit la somme.
En contrepartie, l’emprunteur devra s’acquitter de frais de pénalités.

Ces frais correspondent en partie au manque à gagner de la banque, c’est-à-dire aux intérêt qui ne seront pas perçus.

Qu’il soit total ou partiel, les frais pour le remboursement anticipé sont fixés à la signature de l’offre de prêt.

Confidentialité et engagement des 2 parties

La confidentialité est-elle assurée ?

Depuis plus de 10 ans Keyliance (maison-mère de Finandom) vous garantit une maîtrise totale de la confidentialité des informations que vous nous transmettez.

Nous nous engageons ainsi et toujours à respecter la confidentialité de vos informations personnelles et à les sécuriser. Le transfert de ces informations vers des partenaires de Finandom n’est pas effectué sans votre accord.

Quels sont mes engagements ?

Vous vous engagez à nous fournir les informations et les documents dont nous avons besoin et à en garantir leur fiabilité. Après signature de l’offre de rachat de crédits, vous devez respecter les conditions de remboursement prévues dans le contrat.

Dois-je changer de banque pour faire un rachat de crédit ?

Non ! Vous n’êtes en aucun cas obligé de changer de banque si vous souhaitez de regrouper vos crédits avec Finandom.

Puis-je m'engager avec plusieurs courtiers ?

Il n’existe aucune clause qui vous interdise de contacter un (ou plusieurs) autre(s) courtier(s) en plus de Finandom.

À savoir : entre intermédiaire nos partenaires sont relativement les mêmes. Votre dossier aboutira chez les mêmes organismes quelque soit le courtier ou l’intermédiaire que vous choisirez. En revanche, selon l’expérience, le professionnalisme et la force d’argumentation de chacun, la conclusion de votre dossier peut différer : être accepté ou être refusé.

Garantie et assurance

Qu'est-ce qu'une cession sur salaire et quel est l'intérêt ?

La cession sur salaire est une procédure volontaire dont l’employeur ne connaît ni le détail ni les motifs du crédit pour lesquels la cession a été mise en place.

Pourquoi est-elle courante en rachat de crédit ?
Tout simplement parce que c’est une garantie pour l’établissement bancaire qui recevra votre demande. Il peut ainsi vous accorder un nouveau prêt sans risque.

À la Réunion, suis-je assuré lors d’un rachat de crédit ?

Il n’est absolument pas obligatoire d’être assuré pour souscrire à un rachat de crédit à la Réunion. Elle est, pour autant, fortement recommandée.

Personne n’est à l’abri d’un accident ou d’un incident au cours d’une vie qui vient altérer le remboursement de ses mensualités.

En cas de sinistre d’un risque non couvert, aucun remboursement du prêt contracté ne pourra être effectué par une compagnie d’assurance.

Notre conseil : même si l’assurance n’est pas obligatoire pour un rachat de crédit (immobilier et consommation), elle sera très souvent exigée par l’établissement prêteur si un crédit immobilier est inclus dans le rachat. Nous vous recommandons de regarder attentivement les garanties souscrites sur les prêts repris et de souscrire un niveau de garantie équivalent ou supérieur.

Pour gagner un peu sur le coût total de votre regroupement, une délégation d’assurance peut être mise en place pour réaliser quelques économies pour une protection équivalent. N’hésitez pas à nous consulter pour un diagnostic.

Mieux comprendre le rachat de crédit

Comment s’effectue un rachat de crédit via un courtier en ligne ?

En Martinique, en Guyane, à Mayotte, à la Réunion ou en Guadeloupe, la première étape d’un rachat de crédit en ligne est d’en faire la demande au courtier de votre choix, également appelé Intermédiaire en Opération Bancaire (IOB).

Après cela, un conseiller vous contactera quelques heures après ou dans les jours ouvrés qui suivent, selon les délais du courtier que vous avez choisi. Ce conseiller sera votre interlocuteur privilégié et vous accompagnera jusqu’à l’acceptation ou le refus de l’opération.

Lors de la deuxième étape, votre conseiller analyse votre demande ainsi que vos besoins et étudie toutes les solutions possibles. Ensemble vous choisissez ensuite l’offre la mieux adaptée à votre situation financière.

La troisième étape consiste, avec votre conseiller, à monter le dossier nécessaire à l’opération. Une fois que votre dossier est complet, votre conseiller bancaire le présente à l’établissement financier que vous avez choisi et négocie le conditions du rachat, c’est-à-dire le taux, les frais, l’assurance, les garanties…
Sachez qu’entre la prise de contact et la conclusion du dossier, il s’écoule au minimum un mois. Quelque temps après l’opération, votre conseiller reviendra vers vous pour s’assurer de la réussite de l’opération. Il pourra également vous proposer de nouvelles solutions si vous en avez besoin.

Pour être sûr d’optimiser votre endettement, vous devrez comparer le coût total des offres et non seulement le taux car il n’existe pas de meilleur taux en rachat de crédit !

Quel est l’âge maximum pour réaliser un rachat de crédit dans les DOM ?

Les établissements financiers peuvent être réticents quant à l’idée d’accorder un rachat de crédits aux personnes âgées, et ce notamment à cause du remboursement incertain de leurs prêts.
Toutefois, il n’existe pas selon la loi d’âge maximum précis qui vous empêcherait catégoriquement de faire racheter vos crédits. Chaque établissement possède ses propres consignes et ses propres limites d’âge. Sachez toutefois que celles-ci oscillent souvent autour de 75 ans.
Les établissement de crédits font également attention à un autre critère avant d’accepter un dossier : votre âge lorsque vous aurez terminé de rembourser votre crédit. Là non plus, il n’y a pas d’âge limite précis mais celui-ci varie généralement entre 85 et 90 ans, voire même jusqu’à 95 ans.
Pour être sûr d’optimiser votre endettement, vous devrez comparer le coût total des offres et non seulement le taux car il n’existe pas de meilleur taux en rachat de crédit !

Méfiez vous également des pénalités de remboursement anticipé. Ces pénalités peuvent parfois s’avérer élevées. Ayez donc connaissance de leur poids et de la manière dont elles sont intégrées dans les plans de financement qui vous sont proposés.
Enfin, pour gagner un peu sur le coût total de votre rachat de crédit, une délégation d’assurance extérieure peut parfois être mise en place depuis la Loi Lagarde. Elle permet, dans certains cas, de réaliser des économies tout en profitant d’un niveau de protection équivalent.

Qui peut prétendre à un rachat de crédit dans les DOM ?

Dans les DOM, tout le monde ne peut pas prétendre à un rachat de crédit. En effet, les locataires inscrits au Fichier Central des Chèques ou Carte de paiement (FCC) ainsi que les locataires inscrits au Fichier des incidents de paiement des Crédits aux Particuliers (FICP) ne sont pas autorisés à faire racheter leur crédit.
En revanche, les propriétaires “fichés” peuvent tout à fait procéder à l’opération. Ils disposent toutefois de certaines conditions. Premièrement, la somme totale de leurs remboursements ainsi que les frais relatifs au rachat ne doivent pas dépasser 70% de la valeur expertisée de leur bien. Deuxièmement, leur taux d’endettement après opération ne doit pas être supérieur à 40% de la somme totale du remboursement. Enfin, il faut également que le montant de leur mensualité soit diminuée d’au moins 50% après l’opération.
Pour savoir si vous réunissez les conditions requises pour faire racheter vos crédits, vous pouvez réaliser une simulation dans les DOM.
Depuis quelques années, les foyers des Département D’outre Mer peuvent également réaliser cette opération via Internet. Dans ce cas, le rachat est proposée par des courtiers en ligne spécialisés dans la renégociation et le rachat de crédits dans les DOM.
Le principe est le même qu’en France Métropolitaine : un établissement financier rachète à un particulier un ou plusieurs de ses crédits. A partir de cela, un nouveau prêt est mis en place, avec des mensualités de remboursement moins élevée ou un taux d’intérêt plus bas.
Ces courtiers en ligne tiennent compte du décalage horaire entre la France Métropolitaine et les DOM. C’est pour cette raison qu’ils effectuent le plus souvent leurs échanges par mail.
Toutefois, il n’existe pas selon la loi d’âge maximum précis qui vous empêcherait catégoriquement de faire racheter vos crédits. Chaque établissement possède ses propres consignes et ses propres limites d’âge. Sachez toutefois que celles-ci oscillent souvent autour de 75 ans.
Les établissement de crédits font également attention à un autre critère avant d’accepter un dossier : votre âge lorsque vous aurez terminé de rembourser votre crédit. Là non plus, il n’y a pas d’âge limite précis mais celui-ci varie généralement entre 85 et 90 ans, voire même jusqu’à 95 ans.
Pour être sûr d’optimiser votre endettement, vous devrez comparer le coût total des offres et non seulement le taux car il n’existe pas de meilleur taux en rachat de crédit !

Méfiez vous également des pénalités de remboursement anticipé. Ces pénalités peuvent parfois s’avérer élevées. Ayez donc connaissance de leur poids et de la manière dont elles sont intégrées dans les plans de financement qui vous sont proposés.
Enfin, pour gagner un peu sur le coût total de votre rachat de crédit, une délégation d’assurance extérieure peut parfois être mise en place depuis la Loi Lagarde. Elle permet, dans certains cas, de réaliser des économies tout en profitant d’un niveau de protection équivalent.

Finandom, leader à la Réunion

Nos guides les plus consultés

Nos agences à la Réunion

De Saint-Pierre à Saint-Denis

2 équipes sont présentes sur le sol Réunionnais : une à l’est de Saint-Denis (commune Sainte-Clotilde) et une autre à l’ouest de Saint-Pierre.