Taux du crédit sur l’île de La Réunion

18 janvier 2017 par Adrien Pallo

Plus de doute ! Les taux du crédit immobilier vont bel et bien remonter cette année. Quelques suspicions avaient déjà pointé le bout de leur nez en décembre dernier.

Simuler mon projetLire l'article

Les taux communiqués en janvier par l’Observatoire Crédit Logement/CSA nous le confirment : les taux vont remonter tout doucement.

Les taux vont-ils remonter sur une courte période ou est-ce continuel ? La hausse va-t-elle être progressive, rapide, exponentielle ou au contraire lente et légère ? Autant de questions auxquelles nous avons les réponses !

Les taux remontent… Pendant combien de temps ?

Atteignant des seuils historiquement bas jusqu’à la fin de l’année 2016, on s’était presque habitué à des taux si bas ! Mais les banques sont là pour nous ramener doucement à la réalité. En effet, depuis le début du mois de décembre, une très faible hausse des taux du crédit immobilier s’est laissée ressentir. Les doutes ont alors commencé à se manifester. 

Rassurez-vous, même si la hausse des taux sera bien effective, elle ne sera que faible. Franck Motte, Directeur Général de FinanDOM, souligne que « la hausse ne devrait pas être très marquée mais elle sera continuelle sur plusieurs mois » avant d’ajouter que « les taux de l’année 2017 ne dépasseront pas ceux de la fin d’année 2015 ».

 « La hausse ne devrait pas être très marquée mais elle sera continuelle sur plusieurs mois. Les taux de l’année 2017 ne dépasseront pas ceux de la fin d’année 2015 ».

Franck Motte, Directeur Général de FinanDOM

Pourquoi les taux remontent soudainement ?

C’est l’effet saisonnier qui expliquerait cette hausse soudaine des taux selon le journal des Echos. Le printemps est la période de l’année où le nombre de projets immobiliers est le plus élevé. C’est donc pour prévoir cette période de forte concurrence que les banques ont relevé leur tarifs et, par conséquent, ont ajusté leur taux en ce début d’année.

La hausse des taux sera donc limitée et permettra tout de même d’acheter à des taux très attractifs. Les prix, quant à eux, ne devraient pas augmenter. Selon un sondage Crédit Foncier/CSA, 66% des professionnels interrogées pensent que les prix ne verront pas d’évolution dans le neuf. 55% estiment la même chose dans l’ancien. Enfin 22% s’attendent à une augmentation et 6% prévoient une baisse. On espère que ces chiffres se confirmeront puisque la stabilité est favorable à la concrétisation de projets immobiliers.

Share This