Crédit immobilier : convaincre votre banque ?

Crédit immobilier : comment convaincre votre banque ?

Thomas Anselme
mis à jour le 19/08/2021

Crédit immobilier : comment convaincre votre banque ?

L’achat d’un bien immobilier est très souvent un moment important dans la vie de chacun d’entre nous. Que cela concerne votre résidence principale, ou si vous souhaitez investir dans un bien locatif, vous devez généralement passer par un crédit immobilier pour financer votre projet. Pour la réalisation de celui-ci, vous devez donc vous rapprocher d’un organisme de crédit. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il y a des choses importantes à savoir.

Pour vous aider, Finandom va vous expliquer les clefs pour réussir.

Le fonctionnement d’un crédit immo

Pour comprendre comment réussir à convaincre votre conseiller bancaire, il est important d’assimiler le fonctionnement d’un crédit immobilier.

Lorsque vous souhaiter emprunter pour réaliser le financement d’un bien immobilier, un établissement bancaire sera en mesure d’assurer ce prêt. Lorsque ce financement sera validé par l’organisme de crédit, vous devrez procéder au remboursement en plusieurs mensualités, dans des conditions qui auront été défini par le contrat. Généralement, le taux d’emprunt est fixe, mais il peut aussi être variable.

Les mensualités de remboursement du prêt seront donc composées à la fois de capital, et d’intérêts qui serviront à rémunérer l’établissement bancaire. Au début de vos remboursements, les mensualités comporteront une part plus importante d’intérêts. Tout au long du remboursement de votre crédit, cette proportion tendra à diminuer et à s’inverser pour vous permettre de rembourser plus de capital.

Les 2 variables importantes d’un crédit immobilier sont donc le taux d’intérêt, et la durée.

Afin d’augmenter vos chances d’acceptation, vous devez au préalable estimer votre capacité d’emprunt.

L’intérêt de l’apport

De plus en plus d’établissements bancaires exigent un apport minimum pour l’obtention d’un crédit immobilier. En effet, cela est une preuve de sérieux de l’emprunteur pour la banque. Il est plus aisé pour un organisme de crédit d’accepter un dossier lorsque les emprunteurs ont un apport conséquent. Cela implique davantage les emprunteurs, car ils investissent leur propre argent. Généralement l’apport minimum demandé est de 10% du montant total du projet. Il est même fréquent qu’il soit demandé 10% d’apport, et au moins l’équivalent de 10% du coût du projet à conserver en épargne. Il y a cependant quelques différences entre les régions. L’apport demandé est ainsi plus important dans les régions Ile-de-France et PACA, et moins important dans le Grand-Est.

Le choix de l’assurance de groupe

L’assurance emprunteur n’est certes pas obligatoire par la loi. Cependant, aucun organisme de crédit n’acceptera de prêter une somme importante pour un crédit immobilier, sans cette garantie. En revanche, l’établissement de financement ne peut pas vous imposer de souscrire à l’assurance qu’il propose. Grace à la loi Lagarde, vous avez en effet la possibilité de choisir librement votre assurance de prêt immobilier.

Pourtant, vous aurez peut-être intérêt à choisir l’offre d’assurance de prêt proposée par l’organisme prêteur, si votre dossier présente quelques failles. Cela aura pour conséquence d’aider votre conseiller bancaire à appuyer votre dossier auprès de ses supérieurs, afin de le faire accepter. En effet, une banque aura davantage d’intérêts à accepter un client qui lui fait confiance pour l’intégralité des axes de son prêt immobilier.

De plus, vous pourrez changer d’assurance emprunteur par la suite.

Pour connaître toutes les modalités et les possibilités de changement d’assurance emprunteur, vous pouvez consulter notre article dédié à ce sujet.

La domiciliation des revenus

Généralement, le fait de domicilier ses revenus peut être une chose positive qui peut peser dans l’acceptation de votre demande de crédit immobilier. Cela aura pour effet de rassurer l’établissement prêteur, et pourra peut-être même vous permettre d’avoir des conditions plus intéressantes d’emprunt.

Le fait de domicilier vos revenus chez l’établissement bancaire qui vous octroi votre prêt immobilier, lui permettra de vous compter dans ses clients actifs, et elle pourra donc par la suite vous proposer d’autres produits financiers.

La domiciliation des revenus est courante pour l’obtention d’un crédit immobilier. Elle concerne près de 85% des emprunteurs. Nous pensons notamment à l’ajout d’un différé de paiement ou au montant des frais de dossier. Par ce biais, il est aussi possible de négocier les couvertures proposées par l’assurance du prêt. La domiciliation du revenu permettra pour la banque de vous inclure dans ses clients bancaires. Elle y trouve son intérêt par les produits financiers qu’elle pourrait par la suite vous proposer.

La tenue des comptes

Dernier point capital pour valoriser votre dossier, il est important d’avoir sur les derniers mois une tenue de compte irréprochable, sans dépassement de découvert, sans dépense inhabituelle. De plus, une profession stable sera un atout majeur pour vous.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Finandom - Formulaire de simulation
Voir les avis

news