Impôt sur le revenu attention au prélèvement ce lundi 27 septembre 2021

Impôt sur le revenu : attention au prélèvement ce lundi

Thomas Anselme
mis à jour le 27/09/2021

Impôt sur le revenu : attention au prélèvement ce lundi

Les ménages qui doivent s’acquitter d’un complément d’impôt sur le revenu à l’administration fiscale seront prélevés aujourd’hui, lundi 27 septembre, sur leur compte en banque.

Finandom, votre courtier spécialiste en rachat de crédits, vous informe sur ce point.

Chaque année à cette période les foyers doivent régler leurs impôts locaux. Certaines personnes doivent aussi s’acquitter d’un complément d’impôt sur le revenu, au titre de leurs revenus 2020. Pas de surprise, le montant à régler est indiqué sur l’avis d’imposition envoyé par le ministère de l’Économie et des finances. Pour les personnes concernées, le prélèvement automatique doit s’effectuer ce jour, lundi 27 septembre, si la somme due est inférieure à 300 €uros, en un unique prélèvement. En revanche, si le montant est supérieur à 300 €uros, le Fisc prévoit l’étalement du paiement en quatre prélèvements qui s’effectueront donc aujourd’hui, le 25 octobre, le 25 novembre, et le 27 décembre.

Si les coordonnées bancaires ne sont pas à jour, il est possible de régler par carte bancaire, chèque, ou encore en espèces lorsque le montant est inférieur à 300 €uros. Dans cette situation, le plus simple est de payer directement chez un buraliste partenaire de la Direction générale des finances publiques. Si la somme à payer va au-delà de 300€ il faut obligatoirement régler en ligne sur le site de télépaiement des impôts.

Concernant les éventuelles erreurs, si vous constatez que votre déclaration est erronée, vous avez jusqu’au 15 décembre pour y apporter des corrections. Passé cette date, vous devrez envoyer une lettre de réclamation au centre des finances publiques qui vous gère.

Jusqu’à la fin de l’année, ce sont donc plusieurs échéances de paiement d’impôts qui vont rythmer la vie fiscale de votre foyer. Pour ne pas manquer ces dates, Finandom vous détaille les principales dates du calendrier fiscal :

La taxe foncière

Pour les impôts locaux, la taxe foncière doit être réglée par les propriétaires de biens immobiliers (ou de biens non bâtis comme les parcelles par exemple). Le ministère de l’Économie et des finances a commencé à envoyer fin août les avis d’imposition des contribuables qui n’ont pas opté pour la mensualisation. Pour les autres foyers, qui ont un prélèvement chaque mois, le document leur sera expédié à compter du 20 septembre. Pour les ménages qui ont opté pour un avis d’imposition dématérialisé, ils seront avertis par courriel quand ils pourront consulter le document sur impots.gouv.fr.

Cette année, la date limite de paiement de la taxe foncière a été fixée au 20 octobre à minuit pour les ménages qui utilisent internet ou le prélèvement à échéance. Le prélèvement sera effectué sur votre compte bancaire à partir du 25 octobre. Point important pour les personnes qui souhaitent utiliser le prélèvement à échéance, elles peuvent le faire jusqu’à ce jeudi 30 septembre. Dans les faits, il faut l’activer soit via impots.gouv.fr, depuis votre espace particulier dans la rubrique “Paiements”, puis “Adhérer au prélèvement pour le paiement de mes impôts”, puis “Adhérer au prélèvement à l’échéance ; soit par téléphone en appelant le numéro de téléphone indiqué sur votre avis d’imposition. Vous avez aussi la possibilité d’activer cette option par votre messagerie sécurisée depuis votre espace client.

Lorsque la somme due est inférieure à 300 €uros, vous avez la possibilité de la régler par carte bancaire, espèces ou chèque.

La taxe d’habitation

Poursuivons avec la taxe d’habitation. Emmanuel Macron a décidé la suppression progressive de cet impôt local. Ce sont désormais 80% des ménages qui en sont totalement exonérés sur leur résidence principale. En revanche, 20% des foyers les plus aisés en sont encore redevables jusque l’année prochaine. La bonne nouvelle pour cette partie des contribuables est que l’impôt est minoré de 30% cette année.

Le paiement de cette taxe doit s’effectuer, comme c’est le cas chaque année, un mois après celui de la taxe foncière, sauf exception si votre avis d’imposition indique le 20 décembre.

Pour les foyers qui règlent de façon dématérialisée, la date limite est fixée au 20 novembre à minuit. Cette date concerne, en principe, les résidences principales. Le prélèvement s’effectuera après le 25 novembre. Comme pour la taxe foncière, si vous souhaitez enclencher le prélèvement à échéance, vous aurez jusqu’au 30 octobre pour le faire. Pour les ménages qui souhaitent payer cet impôt en espèces, en chèque ou en carte bancaire, la date limite de paiement est fixée au 15 novembre.

Si vous êtes propriétaires d’une résidence secondaire, il est possible que votre avis d’imposition indique une date limite de paiement au 20 décembre. Dans ce cas, toutes les dates sont décalées d’un mois (activation du prélèvement à échéance au 30 novembre dernier délai, etc.).

Pour rappel, l’avis d’imposition de la taxe habitation comporte aussi le montant de la Contribution à l’Audiovisuel Public, anciennement nommée redevance audiovisuelle. Cet impôt est à régler si le foyer possède un téléviseur depuis le 1er janvier 2021. Le paiement s’effectue conjointement à celui de la taxe d’habitation. Le montant de la Contribution à l’Audiovisuel Public s’élève à 88 €uros pour les DOM-TOM, et 138 €uros en Métropole.

Les logements vacants

Pour finir, si vous êtes propriétaires d’un logement vacant, il est possible que vous soyez redevables de la taxe sur les logements vacants. Elle doit être réglée au plus tard le 15 décembre à minuit si vous souhaitez régler par chèque, espèces ou carte bancaires, ou le 20 décembre à minuit si vous désirez effectuer le règlement en ligne ou par prélèvement automatique.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Finandom - Formulaire de simulation
Voir les avis

news