Le rachat de crédit pour locataires

Véritable solution pour pallier le problème de remboursement de dettes des locataires, le rachat de crédit est un moyen d’obtenir rapidement une mensualité réduite.

Cette alternative s’adresse aussi au propriétaire d’un bien immobilier. Étant donné qu’il s’agit de deux situations différentes, les conditions d’obtention du rachat de crédit ne sont pas les mêmes ni les avantages.

Cela peut vous intéresser : Je simule mon rachat de crédits

En tant que locataire, comment avoir accès au regroupement de prêts ?

Le rachat de crédit est une technique de regroupement de ses dettes pour obtenir des conditions favorables par rapport aux précédentes.

En d’autres termes, ce rachat permet à un locataire de rassembler ses crédits en une seule dette à payer sur une durée plus longue, mais en appliquant un taux d’intérêt plus intéressant.

S’agissant d’une alternative de restructuration des dettes, il existe des conditions à respecter pour le locataire.

En principe, les organismes prêteurs imposent une rentrée d’argent suffisante et stable.

Par conséquent, le locataire devra :

  • porter le statut de salarié en contrat à durée indéterminée de plus de 12 mois, de retraité ou exerçant une profession libérale qui génère un revenu régulier depuis 3 ans ;
  • vivre en situation de locataire envers sa famille ;
  • être âgé de plus de 18 ans et moins de 84 ans ;
  • ne figurant pas sur le fichier des incidents de paiement.
rachat de crédit locataire

Quels sont les avantages ?

Parfois, le paiement du loyer vient à s’accumuler sur plusieurs mois et rend le remboursement de crédits difficile. En optant pour le rachat de crédit, il rassemble ses impayées sur une seule mensualité pour les liquider plus facilement et améliorer ainsi sa capacité financière. Le locataire peut alors retrouver un équilibre budgétaire au niveau de ses ressources.

Le rachat de crédit permet aussi de faire de nouveaux projets lorsqu’on accompagne la demande par un dossier de trésorerie.

À concevoir selon les revenus du locataire, cette demande sera possible avec la réduction de l’endettement. Par conséquent, vous avez la possibilité de faire de nouvelles épargnes pour vos projets dans le futur.

L’un des plus importants avantages du rachat de crédit réside dans la simplification de la gestion des finances du locataire. Ce dernier ne sera plus préoccupé par les dates de prélèvements des dettes puisqu’il signe un seul contrat d’assurance.

L’inconvénient du rachat de crédit pour les locataires

Pour un locataire, l’inconvénient de cette solution c’est la difficulté d’obtention d’un regroupement de crédit.

Imposant des conditions de ressources stables, la banque peut refuser le dossier ne respectant pas les principaux critères, notamment des garanties.

Les organismes prêteurs réclament souvent des garanties importantes comme l’hypothèque d’un bien immobilier.

Or, les locataires ne sont pas en mesure d’offrir ce niveau de garantie rendant la négociation impossible et le dossier ne peut pas être accepté.

Cela peut également vous intéresser : Les étapes d’un rachat de crédits

Comment faire accepter votre dossier plus facilement ?

Pour que le rachat de crédit soit validé par la banque, il est nécessaire d’avoir recours à l’aide d’un professionnel dans le domaine. Dans ce cas précis, le courtier reste le meilleur intermédiaire pour assurer les opérations entre la banque et le locataire. N’ayant pas les compétences pour négocier avec les organismes prêteurs, le locataire doit faire confiance au courtier.

Sachant que l’augmentation de la durée de remboursement fait profiter d’une mensualité réduite, le courtier est apte à réaliser une opération avantageuse pour son client.

Pour ce faire, il va miser sur le jeu de concurrence dans le but de trouver les meilleures conditions servant à diminuer au maximum les mensualités. Il faut préciser que le travail du courtier ne s’arrête pas à la réduction des mensualités pour le coût final.

Ce professionnel se charge de la totalité des démarches administratives à faire auprès de la banque pour accélérer l’acceptation du dossier de rachat de crédit. Conscient du travail de ces experts, nombreuses sont les banques qui préfèrent d’ailleurs conclure avec des courtiers.