Les taux attendus des livrets bancaires en 2022

Les taux attendus des livrets bancaires en 2022

Thomas Anselme
mis à jour le 26/11/2021

Les taux attendus des livrets bancaires en 2022

Les alternatives au Livret A n’ont quasiment plus de rendement. Malgré une inflation élevée qui pourrait continuer en 2022, leur rémunération devrait encore baisser l’année prochaine.

Finandom, spécialiste en regroupement de crédits, fais le tour de ces livrets.

Vous êtes en quête d’un placement sûr, liquide et bien rémunéré ? Si vous pensez aux livrets proposés par votre banque, c’est peine perdue. Ces produits n’ont servi en moyenne que 0,09% en septembre 2021, selon les dernières données publiées par la Banque de France. Si on remonte 10 années auparavant, en octobre 2011, le taux d’intérêt moyen offert par les ces placements se situait à 1,97%, avant de passer sous la barre de 1% en octobre 2014 (0,97%), puis elle de 0,50% en mai 2016 (0,48%) et finalement d’atteindre son plus bas à 0,09% en août 2021. Il existe bien des différences entre les différents établissements bancaires, mais on peut faire le constat que les livrets bancaires ne rapportent plus rien. D’autant que, contrairement au Livret A (qui propose des intérêts sont totalement défiscalisés), ces produits d’épargne sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU, “flat tax”) de 30% ou, sur option, à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux (17,2%).

Si on prend en compte la hausse des prix de 2.6% sur une année (en excluant celle du tabac) selon l’Insee, les livrets bancaires ne vous font pas gagner d’argent. Pire encore, ils vous en font perdre ! Et si avec une telle inflation, les épargnants pourraient légitimement espérer un coup de pouce sur la rémunération qui leur est versée, les banques ne se montrent pas décédés à augmenter les taux. C’est même l’inverse que l’on peut craindre dans la majorité des établissements bancaires pour 2022.

Un taux annuel de 0,05%

Pour vous assurer des très faibles taux des livrets bancaires, voici quelques données chiffrées relevées auprès des banques. BNP Paribas décroche la palme du taux le plus faible avec 0,02% servis sur son compte sur livret (CSL), une rémunération appelée à passer à 0,01% au 1er janvier 2022. Dans les faits, si vous placez 10 000 €uros sur ce compte, en une année vous toucherez l’an pochain 1 €uro d’intérêt, avant même la “flat tax” de 30% ou l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux (17,2%), soit un gain net de 0,70 €uro pour un foyer situé dans une tranche marginale d’imposition à 30% ou plus. Concernant sa filiale en ligne Hello Bank, elle fait à peine mieux, avec une rémunération de 0,05% jusqu’à 49 999 €uros puis de 0,10% au-delà de ce seuil sur son Livret d’épargne évolutif. Des taux encore rabotés au 1er janvier 2022, respectivement à 0,02% et 0,05%.

Si ces taux semblent terriblement bas, ils sont malheureusement maintenant devenus la norme dans la plupart des banques. Jugez plutôt : 0,05% pour le Livret+ de Fortuneo comme sur les comptes sur livret de la Société générale et de sa banque en ligne, Boursorama Banque. Rendement similaire pour le Livret Epargne Plus de la banque au logo rouge et noir, avec un bonus de 0,10%, soit 0,15% au total, à partir du 7ème mois. Une rémunération tout aussi faible (0,05%) sur le compte sur livret du Crédit Agricole, et à peine meilleure (0,10% à 0,40%) sur le livret sociétaire des différentes caisses de cette banque. Pour sa banque en ligne, il faut là encore se contenter de 0,05% sur le Livret d’épargne B for Bank. Un taux de base qui concerne aussi le compte sur livret de la Banque Postale, où il passe même à 0,025% de 10 000 à 50 000 €uros pour se situer à 0,01% au-delà. Enfin, le groupe BPCE (Banque Populaire, Caisse d’Épargne) se montre à peine plus généreux que ses concurrents, avec par exemple 0,10% sur le Livret territorial de la Bred. Au sein du groupe, c’est le Livret Agir du Crédit Coopératif, avec 0,60% puis 0,50% au-dessus de 15 300 €uros, qui s’avère le plus intéressant en termes de rémunération, même s’il implique de partager 50% de ses intérêts. Inutile non plus d’espérer un rendement plus élevé au Crédit Mutuel-CIC, avec un compte épargne sur livret rémunéré à 0,10%. Seuls les nouveaux clients du Crédit mutuel ou du CIC (arrivés il y a moins de 6 mois) peuvent bénéficier d’un taux boosté à 0,75%, mais uniquement pendant 3 mois et jusqu’à 50 000 €uros, le rendement facial tombant ensuite à 0,10%.

Vous l’aurez compris, les taux de la plupart des banques sont au plancher. Un plancher que certaines d’entre elles comptent encore abaisser, l’inflation actuelle ne constituant pas pour ces dernières un motif de relèvement des taux.

Quelles alternatives au Livret A ?

Dans ces conditions, est-il judicieux d’abandonner les livrets des banques ? Pas nécessairement, étant donné que certains établissements bancaires proposent encore des conditions plus satisfaisantes. C’est notamment le cas de PSA Banque et de son livret Distingo, qui propose un rendement brut annuel de 0,60%, taux qui passera à 0,50% à partir du 16 janvier 2022. Cette banque propose régulièrement des taux promotionnels à destination des futurs épargnants ou de ses clients. Il n’est en effet pas rare de pouvoir profiter d’un taux boosté à 2%, pendant deux mois généralement, sur ce produit d’épargne qui fait figure de référence dans le paysage des livrets fiscalisés.

Autre moyen de faire mieux que la moyenne constatée du marché, souscrire un livret AXA Banque, rémunéré 2% les deux premiers mois et jusqu’à 30 000 €uros. La rémunération s’effondre ensuite à 0,05% au-delà de cette période. Mais le livret qui écrase la concurrence est bel et bien celui de la solution d’épargne Cashbee, qui délivre un rendement de 2% sur trois mois, dans la limite de 75 000 €uros, puis de 0,60% une fois ce plafond ou le délai atteint, soit une rémunération moyenne de 0,95% qui s’applique lors de la première année. Un taux également disponible sur l’application Lydia à laquelle s’est alliée Cashbee en juin 2021. De son côté, My Money Bank, partenaire de Cashbee, offre 2% pendant 2 mois puis 0,60% passée cette période, pour un rendement annuel de 0,83%.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Finandom - Formulaire de simulation
Voir les avis

news