livret a compte courant assurance vie covid

Livret A, assurance vie, compte courant… Que faire de votre épargne ?

Thomas Anselme
mis à jour le 01/06/2021

Livret A, assurance vie, compte courant… Que faire de votre épargne ?

Dans ce contexte de crise sanitaire et économique que nous traversons actuellement, une bonne majorité des Français souhaitent ne pas prendre de risques avec l’argent qu’ils ont épargné depuis une année. L’épargne réglementée, telle que le Livret A ou encore le compte courant, a leur faveur.

Dans une étude réalisée par l’Ifop, 41% des personnes consultées affirment qu’ils ont épargné autant en 2020 qu’en 2019, alors que 25% d’entre elles ont réussi à réaliser davantage d’économies durant cette année. Mais que faire de cet argent maintenant que l’économie se déconfine progressivement, avec notamment la réouverture des commerces dits non-essentiels et des restaurants ?

La première réponse qui vient en tête des personnes interrogée est de le dépenser, pour 33% d’entre eux, avec des achats « plaisirs », tels que des cadeaux, des voyages, ou encore l’achat d’une voiture. C’est une bonne nouvelle pour le gouvernement qui souhaite pousser les ménager à utiliser les 165 milliards d’€uros qui ont été accumulés sur les comptes d’épargne entre 2020 et 2021.

La seconde piste la plus citée pour 26% des personnes, est d’investir avec prudence. En effet, 13% misent sur l’épargne réglementée. Malgré la faible rémunération qu’il rapporte avec son 0.5% d’intérêt annuel, le Livret A séduit toujours autant de Français. Parmi les solutions d’investissement, l’assurance vie intéresse 6% des personnes interrogées, ce qui la place devant les placements en Bourse ou encore la souscription d’un Plan Épargne Retraite. Près de 80% des épargnants préfèrent un placement qui ne présente pas de risque, même si son rendement est faible. Seules 3% des personnes sondées disent investir dans des produits financiers plus risqués, dans le but d’obtenir un rendement plus important.

Le compte courant toujours très utilisé

L’investissement dans le secteur de l’immobilier a de plus en plus d’attrait, il intéresse dorénavant 13% des épargnants. Que ce soit dans le locatif pour 5% d’entre eux, ou via l’achat d’une résidence principale ou secondaire pour 8% des investisseurs. Autre enseignement important de cette étude, 11% des sondés souhaitent garder leur pécule entièrement disponible en le laissant sur leur compte courant. Cela, même si ce type de compte ne rapporte aucune rémunération, et qu’en plus certaines banques taxent maintenant les dépôts de leurs clients.

C’est un constat, depuis 20 ans à chaque crise que traverse le pays les montants augmentent sur les comptes courants. Étant donné que les rendements sur les divers placements financiers sont de plus en plus faibles, les ménages préfèrent garder disponible une part importante de leurs liquidités.

Selon cette enquête, près de 50% des épargnants déclarent que la raison principale qui les poussent à épargner, est de se constituer une épargne de précaution, dans le but de faire face aux imprévus. Qu’il s’agisse d’imprévus du quotidien, tels qu’une réparation d’un véhicule ou encore le remplacement d’un appareil électroménager, ou plus spécifiquement, pour 15% des personnes sondées, en rapport avec la période actuelle, pour faire face à des éventuelles situations exceptionnelles comme la perte d’un emploi ou pour aider un proche.

Une solution pour les personnes en difficultés financières ?

Si vous faites face à des difficultés financières pendant cette période à cause d’un trop grand nombre de crédits, il vous est possible de solliciter des associations de consommateurs. Elles pourront vous apporter leur soutien, notamment pour les aspects administratifs et juridiques. Vous avez aussi la possibilité d’essayer d’engager une discussion avec les différents établissements des crédits que vous avez contractés, afin de leur demander un réaménagement des prêts.

Vous pouvez aussi agir vos difficultés financières grâce au rachat de crédits.

Le rachat de crédits (ou regroupement de crédits) peut vous permettre de faire racheter vos différents crédits par un organisme de financement spécialisé. Ils sont ensuite fusionnés en un unique crédit, avec une seule mensualité plus basse que le cumul des mensualités de vos prêts actuellement.

L’avantage du rachat de crédits est d’avoir une maitrise simplifiée de votre budget mensuel, avec une seule mensualité réduite, un seul échéancier et une seule date de fin de crédit.

Le crédit est donc facilement maitrisé, avec un taux unique et attractif. De plus, une enveloppe de trésorerie utilisable tout de suite peut généralement être ajoutée à cette opération, et intégrée dans le montant du crédit.

Nos partenaires sont conscients de cette période particulière, et ils sont prêts à étudier vos demandes.

Si vous souhaitez bénéficier d’un regroupement de crédits, Finandom vous accompagnera, afin de vous proposer l’offre la plus adaptée à votre situation.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Finandom - Formulaire de simulation
Voir les avis

news